LE RÉDACTOLOGUE

MES SERVICES

J’ai découvert la rédaction web pendant mes études alors que je cherchais un moyen de financer la fin de mon cursus. Aujourd’hui doctorant spécialisé dans les nouvelles méthodes d’écriture, je travaille depuis cinq ans avec des agences SEO et des agences de netlinking.

Je propose un service de rédaction rapide qui s’adapte à vos besoins et à vos exigences. Quels que soient votre domaine d’activité et le type de contenu à rédiger, je vous livre des textes optimisés qui vous permettront de gagner en visibilité et de doubler la concurrence.

Rédaction, publication et gestion de ligne éditoriale, je me charge de faire passer votre site Internet au niveau supérieur. Tous mes services sont modulables pour convenir aussi bien à ceux qui souhaitent garder la main sur le contenu qu’à ceux qui ne s’intéressent qu’au résultat final.

Aucune commande n’est sous-traitée à l’étranger, je rédige ou je supervise chaque contenu moi-même pour un résultat 100 % original et garanti sans plagiat. Pour les clients fidèles et les gros volumes, je propose des tarifs dégressifs parmi les plus attractifs du secteur.


Vous voulez gagner en visibilité ? Vous souhaitez rencontrer vos futurs clients sans vous ruiner ?

SEO : qu’est-ce que la Search Engine Optimization ?

Le SEO (search engine optimization) est un ensemble de techniques mis en place pour optimiser un site afin d’améliorer sa position parmi les résultats des principaux moteurs de recherche. En français, on parle aussi de référencement naturel et d’optimisation de contenu.

Le travail d’un expert en SEO consiste à améliorer chaque aspect d’un site Internet pour qu’il réponde au mieux aux exigences des moteurs de recherche comme Google. Parmi les critères les plus importants, on retrouve le contenu. La rédaction SEO est le pilier incontournable de toutes les stratégies SEO.

Vous souhaitez en apprendre plus sur le SEO avant de faire appel à un professionnel ? À la fin de cette page, les bases du SEO n’auront plus aucun secret pour vous.

SOMMAIRE

À quoi ça sert le SEO ?

Le SEO est un élément central dans toutes les stratégies marketing sur Internet. On estime généralement que les trois premiers résultats de n’importe quelle recherche concentrent 60 % des clics des internautes. Les sept autres résultats de la première page se partagent le reste puisque seulement 1 % des utilisateurs se donnent la peine d’aller sur la deuxième page.

Pour une entreprise dont le fonctionnement repose sur la popularité de son site (boutique en ligne, consultants, etc.), il est vital de se trouver sur la première page des résultats. Sans cela, les potentiels clients ne connaîtront jamais l’existence de l’entreprise. Cependant, une fois sur la première page, il ne faut pas relâcher ses efforts et travailler à atteindre la première place.

Le SEO est donc devenu un incontournable de la stratégie marketing en ligne et toutes les plus grandes entreprises s’y sont mises. Heureusement pour les petites entreprises et les auto-entrepreneurs, le SEO permet à n’importe qui d’avoir toutes ses chances. Une publicité dans le métro coûte trop cher et les entreprises pouvant se les permettre sont rares. Le référencement naturel, de son côté, permet à n’importe qui de faire décoller son activité sans se ruiner.

SEO et SEA : quelle différence ?

SEO, c’est l’abréviation de « search engine optimization ». SEA, c’est l’abréviation de « search engine advertising ».

Alors que le SEO travaille le référencement naturel, le SEA est une technique publicitaire plus classique. Le SEA consiste à payer les moteurs de recherche pour qu’il place votre site en haut de la première page des résultats. Il vous suffit de préciser les mots-clés qui vous intéressent pour que votre site y soit associé. Ensuite, chaque fois qu’un internaute clique, vous payez quelques centimes, voire quelques euros sur les mots les plus compétitifs.

Le SEA est une technique très souvent utilisée par les entreprises, mais elle a de nombreux inconvénients :

Le SEA est donc une technique payante qui offre des résultats immédiats, mais moins efficaces. Le SEO est une technique plus lente, mais qui produit des résultats plus solides sur le long terme.

Comment faire du SEO ?

Pour faire du SEO, il faut commencer par se décider à travailler le référencement de son site. Beaucoup de professionnels créent un site Internet vitrine et ils le laissent ensuite à l’abandon. Il perd alors tout son intérêt et coûte inutilement de l’argent puisqu’il faut payer annuellement le nom de domaine. Pour faire du SEO, il faut donc commencer par reprendre en main son site.

Ensuite, la première étape pour avancer vers un meilleur référencement naturel, c’est de retravailler son contenu. Pour cela, commencez par vous demander quels sont les mots-clés et les requêtes que les internautes devront taper pour vous trouver. Ensuite, produisez des textes et du contenu qui mettent en valeur ce contenu.

Puisque votre site doit rester concis et précis pour convaincre les internautes de devenir des clients, vous ne pouvez pas produire des centaines de pages de contenu optimisé. Vous devez donc créer un blog qui sera hébergé sur le même nom de domaine que votre site principal. En alimentant régulièrement ce blog avec du contenu optimisé pour votre activité, Google améliorera la position globale de votre site sur les requêtes que vous avez ciblées.

Idéalement, on conseille au débutant en SEO de réfléchir aux questions que leurs clients se posent et dont ils ont les réponses. Ces questions sont souvent les premières requêtes sur lesquelles il faut travailler.

Comment fonctionne le SEO ?

La nécessité de travailler son référencement naturel s’est progressivement imposée à mesure que les algorithmes des moteurs de recherche se sont perfectionnés. Dans le secteur, Google est évidemment en tête, d’abord parce qu’il est le plus fréquenté de tous, mais aussi parce que ses algorithmes d’indexation et de classement des sites sont les plus poussés du secteur.

Le SEO fonctionne donc comme les robots de Google décident qu’ils fonctionnent. Cependant, personne ne sait exactement comment travaillent et réfléchissent les algorithmes de Google. C’est un secret bien gardé, car le moteur de recherche veut que les internautes produisent du contenu de qualité. Il ne veut pas qu’ils apprennent à exploiter les éventuelles failles de son fonctionnement (ce qui est souvent arrivé auparavant).

Cependant, grâce aux éléments rendus publics par Google et au travail conjoint des centaines de milliers d’experts en SEO, le fonctionnement global du référencement naturel est partiellement connu. Pour le résumé, Google attribue une note à chaque site en fonction de la qualité de son contenu, de sa pertinence et de sa capacité à répondre aux questions des internautes.

Le site est également classé dans une catégorie correspondant à ses sujets de prédilections. Enfin, il est aussi associé à différentes requêtes pour lesquelles il sera mis en avant. Par exemple, un site spécialisé dans le SEO aura tout intérêt à produire beaucoup de contenu sur le sujet. Ainsi, chaque nouvel article publié traitant du SEO sera mis en avant grâce à la réputation globale du site.

Une seconde note distingue les sites souvent cités par d’autres sites, mais nous y reviendrons au moment de parler du netlinking.

Pourquoi utiliser le SEO ?

Faire appel à des experts du référencement naturel est une bonne stratégie marketing. Cela vous permet de gagner en visibilité sans vous ruiner. Le SEO est d’ailleurs de loin la technique marketing la plus rentable actuellement disponible pour tous.

Cependant, le SEO vous permet aussi de créer de la richesse encore plus concrète que la promesse de transformer des prospects en leads. Quand vous optimisez le contenu de votre site, vous améliorez sa réputation aux yeux de Google et des autres moteurs de recherche. Sur le long terme, vous améliorez également la valeur de votre site. Or, cette valeur peut se monétiser.

Le SEO, c’est donc aussi un moyen de créer des revenus avec votre site Internet si cela vous intéresse.

Pourquoi le référencement naturel est-il important ?

Si le référencement naturel est devenu aussi important aujourd’hui, c’est d’abord parce que tous vos clients potentiels commencent par se renseigner en ligne, même pour acheter un produit en magasin ensuite.

Cependant, si le référencement naturel est désormais incontournable, c’est bien parce que tous vos concurrents travaillent le leur. Or, si chacun d’entre eux se paye les services d’un rédacteur SEO pour améliorer leur référencement, vous n’avez aucune chance d’atterrir sur la première page des résultats de recherche Google sans les services d’un bon rédacteur.

Qui fait le SEO ?

À mesure que le SEO a pris de l’importance dans les stratégies marketing en ligne, de nombreux métiers se sont créés dans le secteur. Pour les entrepreneurs qui souhaitent améliorer leur référencement, il n’est pas utile de tous les connaître. En revanche, il faut connaître les quatre principaux acteurs d’une bonne stratégie SEO :

Comment fonctionne une agence SEO ?

L’agence SEO est l’intermédiaire privilégié des clients. D’ailleurs, beaucoup de grandes entreprises ou d’entrepreneurs avec un budget suffisant ne s’adressent qu’à leur agence SEO.

Une agence SEO va réunir, soit directement en son sein, soit en déléguant à d’autres professionnels, tous les postes nécessaires pour améliorer rapidement et durablement votre SEO. Ainsi, on trouvera dans une agence autant de rédacteurs que nécessaire, mais aussi des experts SEO et tout ce qu’il faut pour lancer une stratégie de netlinking.

L’inconvénient principal de l’agence SEO, c’est son prix. Elle fonctionne comme une solution globale et un intermédiaire unique, ce qui est très pratique, mais beaucoup plus coûteux.

Qu’est-ce qu’un expert SEO ?

Le consultant SEO, parfois pompeusement appelé expert SEO, est un travailleur polyvalent qui couvrira l’ensemble des exigences d’une bonne stratégie SEO. Il sera en mesure de réaliser un audit de votre site pour déterminer précisément toutes les modifications à y apporter, autant en matière de contenu que directement dans le code informatique du site.

Une grande partie du travail d’un expert SEO consiste également à surveiller les évolutions du secteur. Il doit être capable de maintenir votre site à jour pour qu’il ne soit jamais désindexé par Google, mais il doit également veiller à ce que son contenu reste pertinent.

Les experts SEO peuvent travailler en agence ou comme indépendants. Quand ils sont en freelance, ils travaillent moins vite, mais ils coûtent aussi moins cher. Cependant, ils sont très nombreux à déléguer une partie de leur travail à des rédacteurs web SEO, ce qui peut faire augmenter la facture.

Qu’est-ce qu’une agence de netlinking ?

Le netlinking est une des nombreuses stratégies SEO qu’il est possible d’utiliser. Nous traitons le sujet en profondeur plus loin sur cette page, mais si nous devions le résumer rapidement : le netlinking consiste à placer des liens vers votre site sur d’autres sites. Plus les sites dirigeant vers le vôtre sont réputés sur Google, plus votre réputation et votre référencement augmentent.

Le travail de l’agence de netlinking va donc consister à offrir à ses clients des centaines de noms de domaine correctement référencés sur lesquels intégrer des liens vers leurs sites. Les agences de netlinking travaillent rarement directement avec les petits entrepreneurs, notamment parce qu’ils ignorent souvent leur existence. Elles ont davantage l’habitude de traiter avec des experts ou des agences SEO pour le compte de leurs clients.

Et le rédacteur web SEO dans tout ça ?

Le travail du rédacteur web SEO consiste à produire du contenu de qualité et pensé pour améliorer le référencement. Il doit être polyvalent pour s’adapter à de nombreux sujets différents, mais aussi parce que chaque type de contenu correspond à une stratégie différente.

Rédiger du contenu optimisé pour un site vitrine n’a rien à voir avec la mise en place d’une stratégie de rédaction pour un blog. De même, la création d’articles destinés à accueillir des liens de netlinking nécessite des connaissances différentes.

Le rédacteur web SEO est donc amené à travailler avec des experts SEO, des agences SEO, des agences de netlinking, et même des développeurs web ou des webmasters. Surtout, il est souvent amené à traiter directement avec les propriétaires du site. Effectivement, les petits entrepreneurs avec un budget restreint préféreront limiter le nombre d’intermédiaires.

Quels critères pour un bon SEO ?

Pour déterminer la position de votre site dans différentes pages de résultats de recherche, Google va inspecter avec précision tous les aspects de votre site. Pour un site correctement optimisé, vous devez donc prendre plusieurs critères en compte.

Les éléments techniques et l’infrastructure du site

À la racine du SEO, il y a évidemment l’infrastructure de votre site. Si votre site n’est pas pensé dès le départ pour convenir aux exigences des moteurs de recherche, il ne sera jamais correctement référencé. Les éléments techniques qui intéressent Google sont liés en priorité à l’expérience utilisateur.

Ainsi, le poids et la vitesse de chargement de chaque page seront essentiels dans leur référencement. Une page trop lourde et trop lente aura plus de mal à se positionner correctement. Il faut donc optimiser le contenu des pages pour les rendre les plus fonctionnels possible. Il faut également utiliser le protocole HTTPS pour offrir une meilleure sécurité aux internautes.

Dans le même genre, Google vérifiera si l’ensemble de votre site est agréable à parcourir. Choisissez donc des polices et des couleurs lisibles. Ne cachez pas de textes remplis de mots-clés en pensant tromper les algorithmes, car Google vous sanctionnera. Enfin, pensez à l’arborescence globale de votre site et assurez-vous qu’il est facile pour les visiteurs de comprendre où ils sont et où trouver les informations qui les intéressent.

L’optimisation on-page

L’optimisation on-page se trouve aussi à la racine de toutes les démarches SEO. Même si elle revêt certains aspects techniques comme la mise en place des balises méta, elle peut être confiée à un rédacteur web compétent. C’est une stratégie souvent payante parce que l’optimisation on-page doit aussi s’intéresser au contenu textuel de la page.

Le point de départ de l’optimisation on-page, ce sont les mots-clés sur lesquels vous voulez améliorer vos positions. Ces mots-clés vont ensuite influencer tous les points sur lesquels travaille l’optimisation on-page :

L’importance du contenu responsive

Un contenu responsive, c’est un contenu qui va s’adapter à la taille de l’écran de l’internaute. Son objectif, c’est d’offrir une expérience aussi bien pensée pour les ordinateurs que pour les smartphones.

Aujourd’hui, plus de la moitié des recherches sur Google sont faites avec un smartphone. Sans surprise, le moteur de recherche met en avant les sites qui proposent la meilleure expérience responsive possible.

Une rédaction régulière et de qualité

Tous les critères SEO précédents doivent être pris en compte et travaillés avant le lancement ou la refonte du site. Une fois qu’ils ont tous été remplis, il faudra travailler régulièrement pour produire du contenu rédigé de qualité. Obtenir la première place grâce à un site de qualité et un contenu optimisé, c’est un bel exploit. Cependant, rester à la première place reste le plus difficile.

Voilà pourquoi toutes les grandes entreprises et les grands sites mettent en place un blog relié à la racine de leur domaine. Ainsi, ils peuvent publier régulièrement du contenu de qualité sur leur blog. Google aime les articles longs, bien rédigés et surtout très frais. Il faut donc publier le plus souvent possible, sans jamais sacrifier la qualité.

La rédaction SEO est le seul moyen de rester en permanence sur la première place et de gagner progressivement la course sur le podium.

L’essor du SEO local

Puisque la majorité des recherches se font désormais sur un téléphone, Google mise également de plus en plus sur les recherches localisées. Le moteur de recherche prend en compte la position de l’internaute pour répondre à sa question. Le SEO local est donc devenu absolument essentiel dans les différentes stratégies de référencement.

Si votre entreprise a un magasin ou des bureaux qui reçoivent des clients, vous devez impérativement vous créer une page Google My Business pour figurer sur Google Maps. Ensuite, vous devez intégrer aux mots-clés travaillés par votre rédaction le nom de votre ville, de votre quartier et de votre région.

Enfin, vous devez prendre au sérieux l’impact des avis clients sur Google Maps et encourager vos consommateurs à en déposer chaque fois qu’ils sont satisfaits.

Comment bien débuter en référencement naturel (SEO) ?

Si vous êtes auto-entrepreneur ou que vous venez de lancer votre TPE, vous n’avez pas forcément les moyens de vous payer les services d’une grande agence SEO. Le référencement naturel est accessible à tous et il suffit d’avoir un peu de temps pour s’y consacrer. En quelques semaines, vous pourrez vous-même optimiser votre site.

Bien sûr, vous n’atteindrez pas les performances d’un expert de la rédaction SEO, mais vous pouvez commencer avec quelques étapes très simples :

  1. Sélectionnez une dizaine de mots-clés sur lesquels vous positionner.
  2. Pour chaque mot-clé, trouvez une demi-douzaine de questions ou de requêtes Google que vos clients pourraient utiliser.
  3. Dans le code source de votre page, installez toutes les balises méta si ce n’est pas déjà fait.
  4. Créez un blog et commencez à publier du contenu avec une vraie valeur ajoutée, c’est-à-dire qui répond aux requêtes et aux questions de vos clients.

Avec ces quatre étapes simples, vous commencerez déjà à améliorer la visibilité de votre site, même un tout petit peu. Plus tard, quand votre budget vous le permettra, vous pourrez faire appel, même ponctuellement, à un rédacteur web pour travailler votre stratégie, augmenter le rythme de rédaction et améliorer le contenu.

Dans tous les cas, ne vous inquiétez pas : il n’est pas possible de faire des erreurs pénalisantes quand on produit simplement du contenu de qualité sans tricher. Seul le netlinking peut s’avérer risqué.

Comment optimiser le contenu de son site pour le SEO ?

Les rédacteurs web utilisent plusieurs techniques pour optimiser le contenu d’un site web. Leur utilisation et leur combinaison peuvent varier selon les besoins et les objectifs d’un client, mais aussi selon la nature du contenu rédigé.

Dans tous les cas, il existe quelques règles et quelques stratégies simples à mettre en place pour optimiser son contenu. Comme nous le disions un peu plus tôt, il faut commencer par déterminer les mots-clés que vous visez. Ne soyez pas trop gourmand au début et sélectionnez-en une dizaine. En tapant ces mots-clés dans Google, vous pourrez déjà vous renseigner sur vos concurrents et le contenu qu’ils produisent. Surtout, vous pourrez découvrir les requêtes associées à vos mots-clés.

Ces mots-clés et ces requêtes vous donneront des idées de sujet, mais ils vous indiqueront aussi ce qu’il faut mettre dans votre contenu. Dans un premier temps, il est conseillé de rédiger des textes qui répondent aux questions de vos clients. Une fois que votre contenu est correctement écrit, vous pouvez commencer à l’optimiser. Pour cela, suivez ces règles toutes simples :

La rédaction SEO au service de l’inbound marketing

Beaucoup de rédacteurs débutants et de jeunes entrepreneurs considèrent l’optimisation de contenu et l’obtention d’un meilleur référencement comme une fin en soi. Ils imaginent qu’un site placé en première page attirera plus de clients et que cela suffira à convaincre les internautes de devenir des clients. Pourtant, une bonne rédaction web doit prendre en compte les techniques nécessaires pour transformer les prospects en clients. On appelle cela l’inbound marketing.

Qu’est-ce que l’inbound marketing ?

L’inbound marketing, contrairement à l’outbound marketing, ne va pas chercher de nouveaux clients en les démarchant (email, téléphone, etc.). Les consommateurs sont devenus indépendants grâce à Internet et ils mènent eux-mêmes leurs recherches pour savoir comment répondre à leur besoin. L’inbound marketing consiste à produire du contenu qui répondra aux questions du client et le guidera vers votre solution pour répondre à ses besoins.

Prenons l’exemple d’une boutique en ligne de pièces détachées et de matériel d’entretien des voitures. Le propriétaire de ce site aura tout intérêt à produire du contenu qui expliquera très clairement comment changer soi-même une batterie de voiture. Ainsi, l’internaute satisfait d’avoir trouvé la réponse à sa question sera plus enclin à acheter sa batterie sur la boutique en ligne du même site.

Quel rôle joue le contenu optimisé dans l’inbound marketing ?

Dans une stratégie d’inbound marketing, le rôle du contenu optimisé pour le SEO est absolument central. Pour que l’internaute trouve l’article expliquant comment remplacer une batterie de voiture, il faut qu’un bon rédacteur SEO ait longuement travaillé le texte pour le positionner sur la première page des résultats de recherche.

Ensuite, le rédacteur doit prendre le temps de rédiger un contenu optimisé qui sera clair et précis. Il doit se concentrer sur la nécessité de créer une valeur ajoutée perçue immédiatement par l’internaute. Il sera ensuite possible d’intégrer des éléments call-to-action pour inviter le prospect à devenir un client en achetant sa batterie de voiture sur la boutique en ligne.

Comment est-ce que je travaille chez redactologue.fr ?

Quand un client me confie l’optimisation du référencement de son site, la stratégie mise en place va dépendre de son budget, de ses envies et de ses besoins. D’abord, je réalise toujours un rapide audit du site pour évaluer les besoins et proposer une direction. Le retour du client permet généralement d’ajuster cette première impression et de déterminer une ligne éditoriale adaptée, autant pour son contenu que pour sa durée d’application.

Ensuite, je travaille les mots-clés pour les transformer en champs sémantiques. La langue française est riche et un mot-clé peut en cacher beaucoup d’autres. Grâce à cet effort, je propose des idées de contenu et d’article au client avant de passer à l’étape suivante : la rédaction.

La rédaction est l’étape la plus longue puisque je m’occupe de chaque texte pour produire un contenu 100 % original sans le moindre plagiat. Contrairement à beaucoup d’agences et d’experts SEO, je n’externalise la rédaction d’aucun contenu vers l’étranger. Quand il m’arrive de faire appel à d’autres rédacteurs, c’est parce que je connais leurs qualités dans un domaine spécifique et que je souhaite profiter de leur expertise. Leur intervention ne change rien pour le client : les tarifs restent les mêmes.

Les premiers résultats d’une stratégie SEO mettent deux mois à se manifester sur les mots-clés les plus simples. Sur des requêtes plus compétitives, cela peut prendre entre six mois et un an.


Vous cherchez un rédacteur expérimenté pour vous aider à créer du contenu optimisé ?

SEO : le rôle du netlinking

Le netlinking est une technique SEO qui consiste à intégrer des liens, aussi appelés backlinks, vers votre site sur d’autres sites. Ces liens permettent d’augmenter le trafic en attirant des visiteurs, mais ils permettent surtout d’améliorer votre référencement.

Parmi les notes que Google donne à votre site, il y en a deux très importantes dans le netlinking - le citation flow et le trust flow :

En améliorant votre citation flow et votre trust flow, vous indiquez à Google qu’il peut faire confiance à la qualité de votre site. Il mettra donc plus facilement son contenu en avant.

Pourquoi faire du netlinking ?

En SEO, le netlinking n’est pas obligatoire. D’ailleurs, beaucoup de petites entreprises et d’auto-entrepreneurs s’en passent très bien, notamment parce que l’achat de backlinks peut rapidement peser lourd dans le budget dédié à la stratégie SEO.

Le problème, c’est que même avec un contenu de très grande qualité, vous aurez du mal à concurrencer un site qui achète des backlinks à tour de bras. Une stratégie de netlinking, même courte et avec seulement quelques dizaines de backlinks vaudra toujours mieux que rien.

Heureusement, Google n’a pas pour objectif de classer en priorité les sites qui peuvent se payer des backlinks. La qualité du contenu prévaut donc toujours sur la quantité de lien.

Comment faire du netlinking ?

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie de netlinking, vous avez plusieurs opportunités. La plus immédiate et la plus simple, c’est de vous adresser directement à la personne qui gère actuellement votre SEO. Même s’il s’agit d’un expert qui ne s’occupe pas lui-même de la question, il pourra vous renvoyer vers des personnes de confiance.

Généralement, le netlinking est géré par une agence de netlinking. Certaines agences SEO gèrent le netlinking en interne, mais ce n’est pas souvent le cas. L’agence de netlinking travaille souvent main dans la main avec l’agence SEO, les experts SEO et les rédacteurs web. Dans un schéma classique, les choses se déroulent ainsi :

  1. Votre agence SEO ou votre expert SEO vous propose de mettre en place une stratégie de netlinking et vous acceptez.
  2. Selon votre budget, un nombre de backlinks est déterminé.
  3. L’agence ou l’expert SEO contacte une agence de netlinking et lui transmet les mots-clés sur lesquels insérer les liens, ainsi que les thèmes en lien avec votre site.
  4. L’agence de netlinking sélectionne des sites sur lesquels publier les liens. Plus le site est bien référencé, plus le lien coûte cher. Les sites appartiennent parfois à l’agence, mais ils peuvent aussi appartenir à des blogueurs indépendants qui toucheront une commission.
  5. L’agence de netlinking confie la rédaction des articles et l’insertion naturelle des liens à un rédacteur web.
  6. Les articles sont validés par l’éditeur du site et le client à l’origine de la demande des backlinks.
  7. Les articles sont publiés progressivement sur une période allant de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Où acheter un backlink ?

À l’origine, les agences de netlinking travaillaient presque exclusivement avec les agences SEO. Progressivement, elles se sont mises à traiter directement avec certains très gros clients, souvent des entreprises dont le département marketing embauchait déjà un expert SEO. Désormais, de plus en plus d’agences de netlinking proposent des liens à très bas prix qu’il est possible d’acheter en quelques clics seulement. Malheureusement, la rédaction est alors souvent externalisée à l’étranger.

Les différents types de backlinks

Si vous débutez en SEO et que vous commandez vos premiers backlinks, il est essentiel que vous fassiez la différence entre les deux grands types de liens :

Netlinking : qu’est-ce qu’une ancre ?

En vous intéressant au SEO ou en commençant à commander des backlinks à une agence, vous allez sans doute entendre parler d’ancres. Les ancres désignent les mots ou les phrases sur lesquels vont être intégrés les hyperliens menant à votre site.

Le choix des ancres est absolument essentiel, car il influence la qualité de votre SEO. Il existe différents types d’ancres à utiliser dans différentes circonstances. Un bon expert SEO est capable de vous conseiller sur la quantité de chaque type d’ancres nécessaire pour une stratégie optimale.

Les différents types d’ancres

D’un expert SEO à l’autre, d’une agence de netlinking à l’autre, le nom et l’identité des différents types d’ancres peuvent varier. Néanmoins, un consensus s’est progressivement imposé autour des ancres suivantes :

Pourquoi le netlinking peut-il être risqué ?

Si les différents types d’ancres sont importants, c’est parce qu’il est possible de suroptimiser son site à cause du netlinking. Si vous achetez trop de backlinks d’un coup et qu’ils sont tous placés sur le même mot-clé, Google associera cela à du spam. Il pénalisera votre site, ce qui impactera durement son référencement. Parfois, Google va même jusqu’à désindexer un site, le rendant totalement invisible.

Quand votre site est pénalisé par Google, c’est un véritable parcours du combattant qui commence. Vous allez devoir faire pénitence et regagner les faveurs du maître des moteurs de recherche. Pour cela, il faudra travailler sur votre contenu et rafraîchir votre site. Surtout, il faudra apprendre à mieux gérer les backlinks et les ancres.

Effectivement, acheter des backlinks peut aussi vous permettre de diluer les ancres optimisées pour éviter de rendre Google suspicieux. Si vous souhaitez acheter 1 000 backlinks avec des ancres optimisées pour frapper un grand coup, vous avez tout intérêt à acheter autant de bakclinks sur des ancres désoptimisées afin que Google ne considère pas cela comme du spam, mais comme la preuve de l’intérêt soudain que suscite votre contenu.

Un backlink que je n’ai pas commandé peut-il nuire à mon SEO ?

Puisque les backlinks que vous commandez peuvent nuire à votre SEO, il est bien normal de se demander si les backlinks que certains internautes publieront spontanément peuvent vous nuire. Par exemple, si un de vos articles est vraiment très pertinent, il pourrait se retrouver cité un peu partout sur Internet.

Dans ce cas-là, il y a peu de chance que Google vous pénalise. Pourquoi ? Parce que la plupart des backlinks spontanés ne sont pas sur des ancres optimisées. Au contraire, ce sont souvent des ancres branding qui aident à diluer vos ancres optimisées.

La qualité du contenu rédigé est donc toujours un avantage, quel que soit le secteur SEO dont nous parlons !

Comment intégrer correctement un lien dans son contenu ?

Dans une stratégie de netlinking, le travail du rédacteur est encore et toujours central. L’intégration d’un lien se fait certes sur une ancre, mais il faut encore intégrer cette ancre à un contenu plus large. Généralement, l’article de netlinking fait minimum 400 mots. C’est peu, mais c’est ce que demandent beaucoup d’agences de netlinking pour limiter les frais.

Cet article qui contient le lien doit être correctement rédigé et pertinent. Il doit convenir aux thèmes du site qui a commandé le backlink, mais aussi à la ligne éditoriale du site qui le publie. Il faut donc garder un équilibre entre les deux que seuls les très bons rédacteurs parviennent à maintenir.

L’un des secrets pour produire des articles de netlinking de bonne qualité, c’est de trouver des actualités en lien avec les deux sites. Pour poursuivre notre exemple de la batterie de voiture, il faudra chercher une actualité récente sur le monde de l’automobile et l’utiliser pour rédiger un article dans lequel l’ancre viendra s’intégrer naturellement.

Enfin, pour qu’un backlink soit vraiment efficace, il faut l’intégrer dans la première moitié de l’article. Il ne faut surtout pas le mettre dans l’introduction, ni dans le premier paragraphe du premier H2. En revanche, à partir du second paragraphe jusqu’à la moitié de l’article, c’est bon. Plus le lien se trouve haut, plus il sera efficace.

Une fois encore, le rôle du rédacteur web est incontournable !

Pour résumer, si vous êtes pressé

Voici un rapide résumé des différents points abordés:

Vous avez un projet ? Une question ? Besoin d'un conseil ?

CONTACTEZ-MOI

Vous préférez utiliser votre client mail préféré ? Contactez-moi directement à l'adresse contact@redactologue.fr